CGT - CA Touraine Poitou

10 avril 2020

COVID 19 - Réclamations individuelles et collectives adressées à la Direction

En cette période de confinement, qui n'est simple pour personne, nous poursuivons néanmoins l'activité syndicale afin de rappeler à la Direction (et à certaines organisations syndicales) qu'il n'y a pas que l'aspect économique qui compte... mais aussi, et surtout, l'intérêt des salariés du CATP.

Dans ce cadre, voici nos réclamations individuelles et collectives que nous avons adressées à la Direction pour le mois d'avril.

Par ailleurs, nous reviendrons sur le hold-up de nos congés organisé par la Direction du CATP... mais sachez que nous ne cautionnons absolument pas cet accord de branche qui va à l'encontre des intérêts des salariés (accord signé au national par la CFDT, le SNECA et FO).

Corona suite-1 20 04 2020

Corona suite-2 20 04 2020

Corona suite-3 20 04 2020

>>> Plus lisible, le PDFCoronavirus_suite_10_avril_2020

Adhère CGT CATP

SYNDIQUE-TOI - CGT CATP !

Posté par CGT CATP à 12:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


04 avril 2020

Ne supprimons pas nos congés !

L'avis national de nos collègues CGT Bancassurance

Nous voici pour certains en période de congés payés ou en passe de l’être, pour peu que les entreprises trouvent écho à leurs propositions auprès de certaines « organisations syndicales de salariés » pour imposer aux salariés la prise de jours de congés payés pour « sauver » nos entreprises.

Ainsi donc, d’une injonction gouvernementale instaurant le confinement presque généralisé, le gouvernement et le patronat en sont arrivés à l’idée que nous les salariés devons être solidaires avec nos employeurs et faire les efforts nécessaires pour la pérennité de nos entreprises.

Nos entreprises seraient donc en difficulté économique telle qu’il faudrait absolument en passer par cette case « congés imposés ». On croit rêver quand même !

Rappelons-nous d’abord d’où viennent les congés payés et ce qu’ils sont. Nos congés payés ont été conquis à la suite des  grandes  grèves  de  mai  –  juin  36  (occupations d’usines, manifestations, plus de deux millions de travailleurs revendiquant de meilleures conditions de travail, obligeant le gouvernement et le patronat à céder et à accorder entre autres, les deux semaines de congés payés) puis dans les années qui suivirent, les luttes se sont poursuivies pour arriver aux 5 semaines de congés payés. Être en congés payés, c’est avoir la « liberté » de faire ce que l’on veut, aller où on veut, voir qui on veut, bref c’est notre liberté individuelle sans la contrainte de l’employeur.

 Et ils voudraient nous imposer des jours de congés de confinement ?

La France, enfin les actionnaires, n’ont jamais été aussi riches, ce qu’ils veulent c’est nous prendre nos droits pour les rentabiliser. Nos entreprises engrangent année après année des résultats et distribuent des dividendes. Et pour les salariés, il n’y a à ces moments là que les quelques miettes qu’ils veulent bien nous laisser, voir souvent rien au titre des augmentations collectives. Alors d’un coup elles seraient en « difficulté économique » ? Mais lesquelles ? Et aujourd’hui nous devrions être solidaires ? ? ? ? Nous de-vrions accepter de prendre des jours de congés pour le bien de nos entreprises ? ? ?

NON, nous ne devons pas cautionner ces pratiques.

Les salariés font toujours des efforts colossaux pour redresser une entreprise ou un pays. Alors nous devons refuser d’être les variables d’ajustement de la guerre économique qui est en train de se pas- ser. Certaines sont déjà prêtes à verser des millions d’€ de dividendes aux actionnaires, c’est donc qu’elles n’ont aucune difficulté, d’autres ont prévu de reporter le versement après octobre sans annoncer qu’elles renonçaient à les verser. Quant aux autres, elles peuvent supporter cette latence économique en puisant dans leurs volumineuses réserves.

Car  rappelons-nous que souvent dans nos  entreprises :

  • on ne peut pas prendre nos congés aux dates que l’on souhaite ;on peut nous les imposer parfois ;
  • on peut nous les supprimer sous des prétextes injustifiés ;
  • on nous dit que l’on doit déjà être content d’avoir des congés payés !

Alors, aujourd’hui encore plus qu’hier, nous devons nous mobiliser contre cette idéologie libérale qui, avec cette loi d’urgence sanitaire, est en train d’obtenir la destruction massive de nos conquis sociaux. Nous devons partout refuser de signer les accords proposant d’imposer des prises de jours de congés.

0uo340ek[1]

Refusons de les accompagner dans cette destruction et restons les défenseurs acharnés des droits des salariés !

C'est décidé, j'adhère

Posté par CGT CATP à 16:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

03 avril 2020

Négociations nationales covid19 - congés et rémunération

Chacun attendait de savoir à quelle sauce le Crédit Agricole choisirait de cuisiner ses salariés, eh bien voilà. Le Crédit Agricole applique une forte posologie du venin offert par les ordonnances du Docteur Macron !

Les principales dispositions de l'accord :

Un accord de la branche Crédit Agricole (Caisses Régionales et entités rattachées CATS, CAGIP, CA-Titres, FNCA, IFCAM…) a été conclu ce matin 2 avril, après la parution des ordonnances et décrets récents. Il est conclu pour une période courant jusqu’au 31 mai.
Les principales dispositions sont les suivantes :
Le préambule énonce les 3 logiques mises en oeuvre : Protection, Solidarité, Équité, et affirme la notion de discernement pour les mesures rendues possibles par les textes légaux, et cet accord.

le nombre de jours (CP et AJC) qui peuvent être imposés (y compris ceux posés depuis le 16 mars) pour tous les salariés, sur avril et mai, sera limité à 10 (5 en avril et 5 en mai) – les Compte Épargne Temps ne sont pas concernés. Si le confinement continuait en juin, les CR pourront imposer à nouveau 5 j AJC acquis supplémentaires. Les CR gardent la main pour modifier les jours posés sur toute cette période avec un délai de prévenance de 1 j
l’accord pose le principe du maintien de la rémunération conventionnelle pour tous les salariés dont l’organisation du travail est impactée par la crise sanitaire jusqu’à fin juin, quelle que soit leur situation. La Rémunération Extra Conventionnelle et l'intéressement dépendent totalement des accords locaux. Il sera nécessaire de faire préciser les mesures dans chaque entité. L’accord rappelle que les CR veilleront, autant que possible, dans le cadre de leurs dispositions locales, à neutraliser l’impact de ces périodes sur REC et INT

sur l’acquisition des jours de CP et AJC pendant ces périodes: Pas de changement pour les salariés présents ou en télétravail, en équipe alternante et disponibles par exemple – Pour ceux qui sont en arrêts spécifiques « crise sanitaire » les CP continuent à être acquis (pas les AJC au titre de l’équité), et pour les salariés en « arrêt maladie » au sens médical du terme, c’est la même chose, pas de changement.

L’accord indique aussi clairement que les CR n’auront pas recours au chômage partiel (activité partielle).

L’accord ne se positionne pas sur la situation particulière des salariés en arrêts garde enfants ou pour pathologies dites à risques (Ald), et l’obligation de prendre des congés. Ils peuvent donc faire le nécessaire pour continuer à bénéficier de ces dispositions. Légalement, personne ne peut dire aujourd’hui qu’un employeur pourrait imposer à ces salariés de suspendre leur arrêt de travail pour poser des congés ou AJC…
Par contre certains salariés « aidants familiaux » ou conjoints de personnels de santé, ou avec conjoint « à risques » , ne sont pas couverts par les arrêts « Covid-19 », ni par cet accord, et pas forcement par un arrêt de travail classique.
Des solutions locales sont peut-être possibles.

A voir maintenant, "en local", ce qui peut être amélioré. Besoin de vous, de vos remontées dans vos entités, merci.

Poing solidarité

Syndiquez-vous !

Posté par CGT CATP à 16:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

01 avril 2020

Covid 19 / vos droits / Code du travail

En cette période particulière, le droit du travail pendant la crise :

Les fiches pratiques mises à jour grâce à l'expertise d'inspectrices et inspecteurs du travail CGT.

>>> Très complet, à découvrir ici

Ensemble, vos droits

Plus que jamais, regroupons-nous (virtuellement bien sûr en ce moment).

Posté par CGT CATP à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 mars 2020

Communiqué presse CGT Bancassurance / Coronavirus

Comm presse CGT bancass coronavir 26 03 2020

Posté par CGT CATP à 15:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


25 mars 2020

Les précisions de l'Inspection du travail

Cela se passe en Île de France (CADIF) mais bien sûr peut se transcrire dans n'importe quelle caisse régionale ou entité du groupe.

Nous vous invitions à lire la lettre de l'Inspection du travail, faite suite à la sollicitation de nos amis du syndicat CGT de la CR.

>>> La lettre Insp travCoronavirus_lettre_insp_travl_CADIF_mars_2020

Nous sommes bien sûr, et hélas, loin des demandes des injonctions de l'inspection du travail.

NovelCorona920[1]

Restons mobilisés et prudent en attendant la fin de cette période très difficile. Ce n'est pas à nous, salariés et clients, de prendre des risques pour répondre aux sollicitations de nos directions, bien aidées pas le ministère du travail !

Une_force___vos_c_t_s

Ensemble, plus que jamais, rejoignez-nous !

Posté par CGT CATP à 14:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 mars 2020

Mesures contre le Coronavirus... Et si...

Il est fort probable que notre confinement soit plus long que ce qu'il nous a été annoncé... Cf Chine et Italie...

Les mesures nationales prises concernant les conditions de travail pourraient bien ouvrir des portes qui, elles, ces mesures, pourraient devenir pérenne.

Réflexions d'un responsable national :

Être vigilant. Le droit du travail peut se faire bien abîmer une nouvelle fois, avec les ordonnances, prévues par les lois d'urgence en cours d'examen à l'Assemblée et au Sénat. Il nous semble que des menaces précises s'y trouvent.

Voyez les dispositions que le gouvernement pourra prendre.

Pour tous les salariés :

  • 1/ Modifier les conditions d’acquisition des congés payés
  • 2/ Permettre à l’employeur de modifier unilatéralement les dates des congés payés et des RTT de ses salariés
  • 3/ Dans les « secteurs nécessaires à la sécurité de la Nation » :
  • - Déroger à la durée du travail hebdomadaire (la seule limite serait le droit européen soit 48h par semaine)
    - Déroger au repos hebdomadaire et dominicale 

Sur la démocratie sociale :

Possibilité de reporter les élections syndicales régionales, de proroger le mandat des commissions paritaires régionales ou conseillers prud’homaux mais aussi de modifier le corps électoral.

Acteurs CGT CATP

A votre tour, venez !

Posté par CGT CATP à 16:23 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

16 mars 2020

Coronavirus - Droit de retrait

A propos du droit de retrait

Le salarié a le droit de faire valoir son droit de retrait, s’il estime que sa santé et sa sécurité ne sont pas assurées par l’employeur.

En ce qui concerne l’épidémie de virus « Covid 19 », un certain nombre d’entre vous peuvent estimer, à juste titre, être en danger, notamment du fait du manque potentiel de moyens de protections mis à disposition par l’employeur :

Pas ou peu de masques,

Pas de gel hydro alcoolique,

Aucune procédure pour gérer la clientèle et notamment la distance de sécurité.

Comment faire pour exercer son droit de retrait ?

Il faut :

Faire un mail à votre hiérarchie, ainsi qu’à la médecine du travail pour l’informer que :

Vous exercez votre droit de retrait ;

Quittez votre lieu de travail et retournez chez vous.

L’employeur ne peut procéder à retenue sur salaire dans ce cas de figure.

C’est de la responsabilité de l’employeur de garantir notre sécurité et notre santé, et cette obligation est une obligation de résultat. Si l’employeur ne met pas tout en œuvre pour rendre cette obligation effective, les salarié.e.s doivent utiliser le droit que leur offrent les lois du travail !

La fédération a interpellé les chambres patronales dès hier pour leur demander de prendre des mesures drastiques urgentes pour préserver la sécurité et la santé des salarié.es 

NOTRE SANTÉ EST UN BIEN INESTIMABLE ET NOUS DEVONS TOUT FAIRE POUR LA PROTÉGER !

Une_force___vos_c_t_s

Ensemble, plus fort !

Posté par CGT CATP à 15:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

14 mars 2020

Coronavirus / CATP - Suite des infos...

(Écrit hier soir)

Bonsoir à toutes et à tous,

Vous avez été nombreux à nous solliciter aujourd’hui. Il faut dire que la situation que nous connaissons actuellement est exceptionnelle et que la communication de la Direction n’est pas toujours très claire.

Voici un petit résumé de la réunion du CSE supplémentaire qui s’est tenue de 17h à 18h30.

1 – concernant la possibilité d’être en arrêt maladie :

Un salarié qui a un enfant de moins de 16 ans à garder, peut demander à son employeur de rester à son domicile. L’employeur peut alors imposer à son salarié le télétravail. S’il ne le fait pas, le salarié peut alors demander à être placé en arrêt maladie pour 14 jours.

La Direction a donc fait le choix que tous les salariés qui demanderaient à rester à leur domicile seraient en situation de télétravail (donc pas de possibilité pour le salarié de demander à être placé en arrêt maladie).

La Direction va étudier les tâches que nous pouvons réaliser suivants nos différents métiers. Dans l’immédiat, seules des actions de formation ont été identifiées (pour environ 30 heures). Pour celles et ceux qui ne seraient pas équipés d’un ordinateur professionnel, il sera demandé d’utiliser son ordinateur personnel.

Par la suite, si la Direction n’était plus en mesure de donner du travail réalisable en télétravail, alors elle pourrait mettre fin à cette situation en demandant aux salariés de faire une demande d’arrêt de travail.

2 – Pourquoi la Direction propose-t-elle de prendre des congés ?

Dans cette situation, c’est le seul moyen pour un salarié de refuser le télétravail tout en restant à son domicile.

3 – Que faire si on est une personne avec une santé déjà fragile ?

Pour la Direction, elle n’est pas autorisée à recenser les personnes fragiles du fait du secret médical, cela est du ressort de la MSA.

Si vous estimez être dans cette situation, nous vous invitons à contacter le Médecin du Travail qui, après analyse de votre demande, pourra intervenir auprès de la Direction.

4 – Que se passe-t-il si le Médecin du Travail reconnaît mon état de santé ?

Si nous avons bien compris la réponse de la Direction, après signalement par le Médecin du Travail, vous serez alors en droit de demander à rester à votre domicile. La Direction pourra néanmoins vous demander de faire du…. télétravail.

J’espère avoir répondu à vos interrogations.

Si vous étiez amené à constater que la Direction n’applique pas ce qui est écris ci-dessus, contactez-nous immédiatement afin que nous puissions nous retourner vers la DRH.

Bonne nuit et à bientôt.

Stéphane pour le bureau de la CGT

Tél Poitiers : 0549423610  //  Tél Tours : 0247398022

Notre adresse courrielcgtcatp@orange.fr 

Touche HELP - Copie

Avec nous, venez-nous voir, travaillons ensemble.

Posté par CGT CATP à 13:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

13 mars 2020

Coronavirus - ça se passe comment au CATP ?

Bonjour à tous,

En cette période de pandémie le CATP est en pleine effervescence, notamment suite à l'annonce de la fermeture des établissements scolaires.

Nous laissons le soin à la Direction de communiquer sur les mesures qui seront prises au niveau de l'entreprise, néanmoins si vous avez des interrogations, faites-les nous parvenir ; nous vous répondrons directement à la hauteur des informations dont nous disposons, ou nous les remonterons à la Direction.

D’ores et déjà, sachez que nous avons une prochaine réunion de programmée avec la Direction en fin de journée (vers 16h normalement..).

Nous vous mettons également à disposition un "questions/réponses" du Ministère du Travail.

Enfin, si vous êtes inquiet pour votre santé car vous estimez être une personne à risque (présence d'antécédent), nous vous invitons à vous signaler auprès du service RH (tout en gardant la confidentialité liée au secret médical). Si vous le souhaitez, vous pouvez nous re-router ce mail, afin que nous soyons informés de votre démarche.

Bien cordialement.

Stéphane pour le bureau syndical.

>>> Questions-réponses (Ministère du travail) : coronavirus_entreprises_et_salaries_qr_v2

Tél Poitiers : 0549423610  //  Tél Tours : 0247398022

Une_force___vos_c_t_s

Re-joi-gnez-nous !

Posté par CGT CATP à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :