INSUFFISANCE PROFESSIONNELLE

« Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage »

Cette expression du XIII ème siècle a de plus en plus tendance à devenir la devise du management de certaines entreprises de nos professions. Y COMPRIS AU CATP !!!

En l’espèce : le 26/07/2018… au plein cœur de l’été (décidément, la direction du CATP ne recule devant rien !),  les Délégués du Personnel étaient conviés par la direction pour une consultation dans le cadre d’une insuffisance professionnelle.

De qui s’agit-il ?

Un salarié du réseau de proximité avec moins de 5 ans d’ancienneté.

Quels sont les faits reprochés ?

Le principe et la technique sont simples : des résultats commerciaux en deçà des attendus et deux appréciations insuffisantes consécutives. 

« Potentiellement ça n’arrive pas qu’aux autres malheureusement ! »

Au-delà de ce message d’alerte, sachez malgré tout que la convention collective et la jurisprudence dotent les salarié(e)s d’un certain nombre de garantie contre ces jugements arbitraires.

BBP-Avocat-Paris-insuffisance-professionnelle-incompetence[1]

Ce n'est pas un licenciement pour faute, mais, la conséquence en est la même : Pôle Emploi ! (voir nos précédents articles sur ce sujet.)

Ne restez pas isolé, sachez compter sur votre syndicat CGT CATP !

Ensemble, nous sommes plus forts, profitez de l'expertise juridique de nore équipe !

Pour vos contacts : *36/10, *80/22 ou cgtcatp@orange.fr

Émilie Cochet, Sophie Garegnani, David Guillon, Laurent Renaud, Philippe Péniello, Stéphane Chartier.

*4ème cas de licenciement au CATP pour insuffisance professionnelle depuis 2016.