Nous ne sommes qu’aux prémices de la restructuration du réseau bancaire. Plus 4 500 agences fermeront leurs portes d'ici 2020.
13% des guichets vont fermer entre 2016 et 2020.
« Il y a encore deux ou trois ans, on pensait que le monde mutualiste resterait à l’écart, mais ce n’est plus vrai aujourd’hui »
« Les agences de demain, surtout dans les villes moyennes, seront des agences de tailles conséquentes et segmentées par domaine d’expertise : un secteur crédit, un secteur épargne, un secteur retraite… »
Et dans les campagnes isolées, des camionnettes-agences pourraient prendre le relais, envisage le représentant syndical. Il s’appuie notamment sur des initiatives menées par le Crédit Agricole dans certaines régions. « Nous allons revenir à des formules qui existaient il y a 30 ou 40 ans. A la Caisse d’Epargne et au Crédit Agricole, des camions faisaient, à l’époque, des tournées dans les villages »
>>> Voir l'article de cBanque ici

Syndicat tous les salariés

Syndiquez-vous !