Logo Sté GénéraleSoc Gen va supprimer 1.600 emplois dont 750 en France par rupture conventionnelle collective

Quand un salarié propose de quitter l'entreprise par une rupture professionnelle, son employeur lui répond généralement que si le travail ne lui convient plus, eh bien il n'a qu'à démissionner. Logique en soi car si tout se passe bien de son côté, pourquoi irait-il verser les indemnités de départ prévus dans ce mécanisme ? (Minimum l'indemnité d'ancienneté et le préavis)...

Par contre, quand ça l'arrange, comme dans le cas cité aujourd'hui, là, il est disposé à enclencher le processus !

Merci qui ?... les nouvelles Lois travail, El Khomri, Macron... Et hélas soutenues et validées par certains syndicats (présents au CATP) !

>>> L'article de La Tribune ici

Touche HELP - Copie

Rejoignez-nous !