Pour nous (salariés) considérer autrement ?

Pour rappel, cette année en négociation nationale obligatoire, la direction n'a pas voulu augmenter nos salaires au-delà de + 0,30%... Une misère !

Mais, par ailleurs, en vrac :

  • Forte dynamique en banque de détail
  • "Tout est au vert" dixit Philippe Brassac hymself !
  • + 35 500 clients en nets sur ce premier trimestre
  • Trois banques italiennes achetées en 2018, c'est bon (ça suffit)
  • PNB en hausse de 3,9%
  • Comptes Eko : 70% issus de prospects
  • On se concentre sur la consolidation de nos métiers
  • 6 juin à venir, on va de l'avant : présentation de notre nouveau plan stratégique (2022)

Avec un tel bilan satisfaisant tant sur les résultats que sur la vision moyen terme, peut-on encore croire à la négociation (salariale notamment) ?

Nos légitimes demandes pourront-elles se régler autrement que par un rapport de force, une union des salariés derrière leurs syndicats ?

Les salariés du groupe n'ont-ils pas d'autre choix que celui de s'abaisser devant le diktat de nos dirigeants... ?

>>> Article de La Tribune ici

lutter + pour gagner +

Ensemble, plus forts, battons-nous !