Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
CGT - CA Touraine Poitou
Newsletter
>>> Revendicative !
Image
   → Individuellemet, pour VOUS...
   → Collectivement, pour TOUS !
4 avril 2020

Ne supprimons pas nos congés !

L'avis national de nos collègues CGT Bancassurance

Nous voici pour certains en période de congés payés ou en passe de l’être, pour peu que les entreprises trouvent écho à leurs propositions auprès de certaines « organisations syndicales de salariés » pour imposer aux salariés la prise de jours de congés payés pour « sauver » nos entreprises.

Ainsi donc, d’une injonction gouvernementale instaurant le confinement presque généralisé, le gouvernement et le patronat en sont arrivés à l’idée que nous les salariés devons être solidaires avec nos employeurs et faire les efforts nécessaires pour la pérennité de nos entreprises.

Nos entreprises seraient donc en difficulté économique telle qu’il faudrait absolument en passer par cette case « congés imposés ». On croit rêver quand même !

Rappelons-nous d’abord d’où viennent les congés payés et ce qu’ils sont. Nos congés payés ont été conquis à la suite des  grandes  grèves  de  mai  –  juin  36  (occupations d’usines, manifestations, plus de deux millions de travailleurs revendiquant de meilleures conditions de travail, obligeant le gouvernement et le patronat à céder et à accorder entre autres, les deux semaines de congés payés) puis dans les années qui suivirent, les luttes se sont poursuivies pour arriver aux 5 semaines de congés payés. Être en congés payés, c’est avoir la « liberté » de faire ce que l’on veut, aller où on veut, voir qui on veut, bref c’est notre liberté individuelle sans la contrainte de l’employeur.

 Et ils voudraient nous imposer des jours de congés de confinement ?

La France, enfin les actionnaires, n’ont jamais été aussi riches, ce qu’ils veulent c’est nous prendre nos droits pour les rentabiliser. Nos entreprises engrangent année après année des résultats et distribuent des dividendes. Et pour les salariés, il n’y a à ces moments là que les quelques miettes qu’ils veulent bien nous laisser, voir souvent rien au titre des augmentations collectives. Alors d’un coup elles seraient en « difficulté économique » ? Mais lesquelles ? Et aujourd’hui nous devrions être solidaires ? ? ? ? Nous de-vrions accepter de prendre des jours de congés pour le bien de nos entreprises ? ? ?

NON, nous ne devons pas cautionner ces pratiques.

Les salariés font toujours des efforts colossaux pour redresser une entreprise ou un pays. Alors nous devons refuser d’être les variables d’ajustement de la guerre économique qui est en train de se pas- ser. Certaines sont déjà prêtes à verser des millions d’€ de dividendes aux actionnaires, c’est donc qu’elles n’ont aucune difficulté, d’autres ont prévu de reporter le versement après octobre sans annoncer qu’elles renonçaient à les verser. Quant aux autres, elles peuvent supporter cette latence économique en puisant dans leurs volumineuses réserves.

Car  rappelons-nous que souvent dans nos  entreprises :

  • on ne peut pas prendre nos congés aux dates que l’on souhaite ;on peut nous les imposer parfois ;
  • on peut nous les supprimer sous des prétextes injustifiés ;
  • on nous dit que l’on doit déjà être content d’avoir des congés payés !

Alors, aujourd’hui encore plus qu’hier, nous devons nous mobiliser contre cette idéologie libérale qui, avec cette loi d’urgence sanitaire, est en train d’obtenir la destruction massive de nos conquis sociaux. Nous devons partout refuser de signer les accords proposant d’imposer des prises de jours de congés.

0uo340ek[1]

Refusons de les accompagner dans cette destruction et restons les défenseurs acharnés des droits des salariés !

C'est décidé, j'adhère

Publicité
Commentaires
C
Hello, <br /> <br /> Sûr que s'appuyant sur de telles consignes, ils ne vont pas trainer… !<br /> <br /> Il va falloir craindre la reprise quand elle sera là, il serait étonnant qu'ils ne fassent pas payer la note aux salariés… Les conditions de travail risquent d'en prendre un sacré coup. Restons vigilants, plus que jamais !
Répondre
R
ça y est, nos managers appliquent les consignes, et demandent à chacun des salariés de poser des congés en avril !
Répondre
Publicité