Eh oui, dès la première séance, c'est loin d'être gagné !

La direction veut négocier en deux temps : elle propose une prime (de partage) de 1500 € nets, si signature de tous les syndicats. Sinon, ce sera seulement 1200... CHANTAGE !

Dans un deuxième temps, pour l'augmentation salariale "pérenne", elle reviendra fin janvier et tiendra compte de la prime de 1200 ou 1500 €. Par "tiendra compte" entendez plutôt "déduira", tout ou partie. Ça promet...

Et chez nos collègues, comment ça se passe :

  • Au crédit Mutuel "Alliance Fédérale" et CIC : + 3% pour les salaires avec une prime de 3000 €.
  • Chez AXA : + 3% (cadres) ou 3.5% avec une prime de 1000 €.
  • Chez BPCE : + 3% plancher 1200 €. avec une prime de 3000 €.
  • Chez Groupama : + 4 % plancher 1400 €. pour salaire < 35 KF avec une prime de 850 € jusqu'à 2 smic, puis 400 €.

Autant dire que tout ça pour le Crédit Agricole, dans un contexte de résultats attendus pour le groupe autour de 10 milliards, c'est vraiment minime, pour ne pas dire minable. A noter que la prime peut être versée jusqu'à hauteur de 6000 €. On en est loin, et de toute façon, rien ne vaut de "vraies" augmentations, pérennes dans le temps. Battons-nous pour les avoir !

augmentons nos salaires

Vous voulez nous soutenir, revendiquer, syndiquez-vous !