The voice - CGT rouge - Juridique

Les arrêts de travail sont hélas de plus en plus fréquents au CATP. Les lois en la matière sont très claires, notamment en ce qui concerne les arrêts supérieurs à 21 jours ou arrêts répétés pour les mêmes motifs.

>>> C'est à l'employeur qu'il incombe d'organiser la visite de reprise obligatoire. C'est ensuite, au médecin du travail, via ses conclusions écrites de s'adresser à l'employeur pour "donner son avis" et proposer les conditions possibles de retour du salarié dans l'entreprise. Ou, dans le meilleur des cas, autoriser le salarié à reprendre sans conditions particulières quand "tout va bien"...

Si l'employeur n'organise pas cette visite de reprise, il est "condamnable".

>>> Voir l'article (jugement) ici, source Me Éric Rocheblave.

Gélules CGT

Cet article vous a intéressé, rejoignez-nous !